Novembre 2020 - Les JA 34 créent des paniers de Noël

Nous terminons une année 2020 particulière, fortement perturbée par la pandémie de Codib-19, où les agricultrices, agriculteurs ont coute que coute répondu présents pour offrir le meilleur de leur production. 

 

Pour continuer ce bel élan, nous vous demandons que ces fêtes de fin d'année soient placées sous l'égide du patriotisme gastronomique en consommant français, local et de qualité ! 

 

Afin de vous faciliter la tâche, les JA34 vont ont concocté une sélection de produits reflétant les terroirs de notre si beau département. Ces produits sont exclusivement issus des fermes de nos jeunes adhérents. 

 

A vos paniers !!! 

 

COMMANDE AVANT LE 01/12 :

- 04 67 92 18 11 

- Jeunes_agriculteurs34@saporta.net

 


Novembre 2020 - 54ème congrès des JA

Le Congrès des Jeunes agriculteurs s’est tenu du mardi 27 au jeudi 29 octobre, à la Baule en Loire-Atlantique, cinq mois après la date initialement prévue, annulée en raison de la situation sanitaire. À cette occasion, l’équipe nationale a été renouvelée, le rapport moral sur l’identité JA et le rapport d’orientation sur l’installation, adoptés.

 

L’ambiance était particulière, au palais des congrès de la ville de La Baule, durant les trois jours de congrès : lavages des mains et port des masques, distanciation sociale et désinfection des micros. Certains, contaminés ou cas contacts, n’ont pu faire le déplacement, tandis que les quelques 400 congressistes étaient dans l’attente des annonces du Président de la république, mercredi soir. Cela ne les a pas empêchés de s’investir complètement, que ce soit dans les élections, l’adoption du rapport moral ou du rapport d’orientation.

Le congrès a tout d’abord élu les 37 membres du Conseil d’administration. Ce dernier a été fortement renouvelé du fait du départ de nombreux JA qui avaient atteint l’âge limite. C’est une équipe jeune, pleine d’énergie, et reconnaissante envers leurs prédécesseurs qui va prendre les rênes du syndicat. Les 15 membres du bureau ont été nommés mercredi soir, et le binôme à la tête des JA, le président Samuel Vandaele et le secrétaire général Arnaud Gaillot, ont été reconduits dans leurs fonctions.

 

L'identité de JA débattue

Le rapport moral présentait le Pija (Projet identité JA), un chantier lancé lors du Congrès 2019. Ce projet entend analyser en profondeur les relations de JA avec ses interlocuteurs : OPA, grand public, potentiels adhérents. Le but : renouveler l’image du syndicat en définissant une identité commune.

Plusieurs changements sont à noter : l’adoption du terme « agricultures durables » à la place d’« agriculture familiale », et d’un nouveau slogan : « demain se construit aujourd’hui ». JA opère ainsi un rapprochement avec la définition européenne d’une agriculture durable : une agriculture vertueuse économiquement, socialement et environnementalement.

 

Rapport d'orientation : simplification et professionnalisation

Le rapport d’orientation présenté par José Jaglin, François-Étienne Mercier et Guillaume Gauthier apportait une réflexion sur l’installation et la transmission, alors que plus de la moitié des agriculteurs partiront en retraite d’ici 10 ans. Afin d’attirer plus de candidats à l’installation, le RO a mis l’accent sur la simplification des procédures avec notamment la création du Pafit (Point Accueil Formation Installation Transmission), un dispositif unique réunissant tous les anciens dispositifs à l’installation, et proposant au porteur de projet un accompagnement tout au long de sa carrière, jusqu’à sa transmission.

Les rapporteurs ont également mis l’accent sur la professionnalisation des agriculteurs, en adoptant un âge minimum de 20 ans pour bénéficier des aides à l’installation (anciennement DJA, rebaptisée SPJA pour Soutien Projet Jeunes agriculteurs). « Aujourd’hui, un agriculteur est un chef d’entreprise qui doit disposer de compétences techniques, mais aussi de connaissances en termes de gestion » ont martelé les rapporteurs.

 

En définitive, malgré la situation sanitaire et l’approche imminente du reconfinement, le Congrès 2020 des Jeunes agriculteurs a tenu toutes ses promesses : une équipe renouvelée prête à s’atteler à la tâche, une identité mieux définie et de nombreuses pistes pour plus d’installations et plus de reconnaissance du métier d’agriculteur.


Novembre 2020 - SOUTIEN AUX AGRICULTEURS EN DIFFICULTÉS

Le 02 novembre dernier, les Jeunes Agriculteurs de l’Hérault et la FDSEA 34 ont rencontré la Direction Générale des Finances Publiques de l’Hérault, avec qui ils sont en négociation pour venir en aide auprès des agriculteurs qui font face à des difficultés financières et qui se retrouvent dans l’incapacité de payer leurs impôts directs (impôt sur le revenu, la taxe d’habitation, la taxe foncière) suite à la crise sanitaire que nous rencontrons depuis le début de l’année 2020.

 

=> DEMANDE D'ECHEANCIER : Si vous ne pouvez pas faire face au paiement de vos impôts directs, il vous sera possible de demander un plan de règlement en plusieurs échéances en justifiant d’une incapacité à payer avant la date limite (15 octobre).

 

=> REMISE GRACIEUSE : Dans un second temps, si vous êtes en situation de gêne ou d’indigence, il pourra être accordé, à titre tout à fait exceptionnel, une remise gracieuse partielle ou totale des impositions. Ce type de demande est toujours examiné au cas par cas par l’administration fiscale après analyse de la situation personnelle globale du demandeur en prenant en compte pour référence le foyer fiscal (perte imprévisible des revenus, circonstances exceptionnelles tels qu’un décès, une séparation, …).

 

En cette période de crise sanitaire, nous vous demandons donc d’être solidaire envers tous les agriculteurs en difficulté et de déposer un dossier seulement si vous vous trouvez dans une situation critique. Nous sommes en négociation également avec la DGFIP pour un dégrèvement de TFNB pour les oléiculteurs qui ont dû faire face aux pluies du mois de mai qui ont fortement impacté la pollinisation des oliviers.

 

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :  Cindy LOPEZ – Animatrice syndicale JA 34 – 06.21.37.32.24


Octobre 2020 - RECENSEMENT AGRICOLE 2020

L'heure a sonné, le recensement agricole est arrivé ! 

On compte sur vous , la collecte sera organisée du 1er Octobre 2020 et le 30 Avril 2021.

 

L'objectif de ce recensement décennale ?

=> Actualiser les données sur l'agriculture française et mesurer son poids dans l'agriculture européenne. 

 

Pour rappel c'est une opération obligatoire ! 

 

Pour se faire rdv sur le site du gouvernement: www.recensementagricole2020.fr


Septembre 2020 - SEMINAIRE REGIONALE SUR LE RENOUVELLEMENT DES GENERATIONS EN AGRICULTURE

📣 Notre responsable installation Annabelle Vidal et Aude Geiger ont participé au séminaire régional sur le Renouvellement des Générations en Agriculture en Aveyron ! 🙂

 

Ces deux journées ont permis à tous nos responsables installation départementaux de se rencontrer, de discuter de l'actualité concernant le RGA et de réfléchir à des actions à mettre en place tout au long de cette mandature.


Septembre 2020 - Dossier national - Semaine du Foncier

Du 21 au 25 septembre, Jeunes Agriculteurs lance la « Semaine du Foncier » afin de sensibiliser le grand public à l’enjeu majeur du foncier agricole.

 

Celui-ci n’est pas moindre. D’ici 10 ans, plus de la moitié des agriculteurs vont partir à la retraite.

Nous estimons que ces départs pourraient entrainer une perte équivalente à ¼ de la Surface Agricole Utile (SAU). Cela correspond par exemple, à l’ensemble des terres agricoles de Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes réunies.

 

Derrière le sujet du foncier, se cache le sujet du renouvellement des générations et de notre souveraineté alimentaire.  Comme l’a rappelé Sébastien Richard, Trésorier de Jeunes Agriculteurs et en charge du dossier Foncier, lors de notre conférence de presse:

 

« Le foncier est le premier outil de travail des agriculteurs ».

 

Il est donc essentiel de sécuriser et de faciliter l’accès des jeunes à la terre.

 

Les problématiques autour du foncier sont multiples. Il y a tout d’abord celui de l’artificialisation des sols qui progresse chaque année.  Elle est aujourd’hui estimée à 55 000 ha/an. Il est vital qu’un principe de 0 artificialisation nette des sols soit mis en œuvre.

L’objectif du plan pluriannuel environnemental en terme de photovoltaïque au sol prévoit de mobiliser un très grand nombre de terres. Si celles-ci sont agricoles, nous prenons le risque de compromettre l’installation et de perdre en moyenne 364 exploitations par an.

Les friches agricoles représentent quant à elle une perte considérable, qu’il est impératif de recenser puis valoriser.

 

Tous ces défis doivent converger vers un même défi qui est de permettre aux jeunes d’accéder à la terre.

Nous devons penser le foncier demain et protéger les terres agricoles pour assurer sur le long-terme, notre souveraineté alimentaire. C’est tout le travail de Jeunes Agriculteurs.


Jeunes Agriculteurs de l'Hérault

Maison des Agriculteurs A

Mas de Saporta

CS 60015

 34875 LATTES CEDEX

 04.67.92.18.11

 

jeunes_agriculteurs34@saporta.net

Nos partenaires